Smyrne & Sardes

Pour Rome , Smyrne sera surnommé la «Fidèle» en raison de sa loyauté.

Tour à tour elle sera Seldjoukide, Byzantine,  Génoise, et Ottomane. Par la diversité de ces habitants grecs, juifs, arméniens, français, Italiens... elle sera la plus brillante et occidentalisé de l’empire ottoman.

Elle deviendra Izmir en 1923, mais saura préserver les habitations levantines et ottomanes, ainsi que son caravansérail jusqu’à nos jours.



Sardes, dans l’Illiade, serait la capitale des Méoniens.

Vers -546, le Grand Cyrus en fera la capitale de la Satrapie de Lydie. Elle sera convoitée et prise par Alexandre le Grand, puis par les Romains en -133.

Tibère la rebâtit, Hadrien l’embellit.

Elle sera province byzantine après Ephèse et Smyrne puis devient seldjoukide en 1306 et sera détruite par Tamerlan en 1402.

Malgré tout, ses vestiges et ses monuments reconstitués nous donnent une idée de son ancienne grandeur.

Pour Strabon, Smyrne est «La plus belle cité de l’Ionie»

SELMA ELISE NUMANOGLU - Guide Professionnelle Privée

© Copyright Selma Elise Numanoglu - 2021