SELMA ELISE NUMANOGLU - Guide Professionnelle Privée

Je reçois un coup de téléphone d’une charmante dame alors que je suis au milieu d’un tour. Elle me demande si je suis libre le lendemain pour une visite en privée. Cela tombe bien, je suis disponible. La dame me signale qu’elle est dans un campus universitaire. Son mari, criminologue, donne un séminaire mais elle souhaite profiter de sa journée.


Comme c’est sa première visite à Istanbul, elle me dit qu’elle ne connaît absolument rien, et qu’elle est loin du centre-ville. Comme Istanbul est une ville très étendue, je me dis que la dame doit être habituée aux villes plus petites. J’écourte notre conversation car je suis en cours de visite. Je la rassure en lui disant que je viendrai à son lieu de résidence et que je la raccompagnerai. Je prends note de l’adresse du rendez vous du lendemain et lui souhaite une bonne fin de journée.


En fin de journée, je regarde sur une carte l’adresse. Je m’aperçois qu’effectivement, je ne connais pas l’emplacement de ce campus, et que le satellite m’indique qu’il est en plein milieu d’une forêt. Le rendez-vous est à 9h. Comme je ne connais pas le chemin, je pars dès 6 heures du matin pour être certaine d’être à l’heure. Un bus, puis un bateau pour accéder à la rive asiatique. Puis le métro qui va d’un bout à l’autre de la partie asiatique de la ville et encore un bus qui me conduit dieu seul sait où car la route n’en finit pas. Finalement, je me retrouve devant l’entrée du campus, où là je dois prendre le bus du campus pour accéder au salon du séminaire où je devais retrouver la dame. Et là, la journée ne fait que commencer.


Les présentations faites, je demande à la dame ce qu’elle aimerait faire. Elle me répond : «Tout ce qui est possible car je rêve de découvrir Istanbul. Mais sachez que je suis très gourmande !»

Aller à Istanbul est maintenant un jeu d’enfant pour moi. J’utilise la durée du trajet pour retracer toute la grande et longue histoire de la ville. Je décide de l’emmener dans l’un des meilleurs restaurants qui se trouve à l’autre bout de la ville, au milieu d’un des quartiers typiques, des monuments emblématiques, des musées pittoresques. Les quartiers insolites et la découverte de la gastronomie d’Istanbul seront nos souvenirs de ce périple singulier.


Certains ont fait le tour du monde en 90 jours, nous avons fait le tour d’Istanbul en une journée. La conquête d’une ville sous tous ses aspects!

Aux confins d’Istanbul

© Copyright Selma Elise Numanoglu - 2017

◀︎ Souvenir  ▶︎

☁︎