SELMA ELISE NUMANOGLU - Guide Professionnelle Privée

Un monsieur propose à son amie de l’accompagner à Istanbul lors de son déplacement professionnel et de le prolonger de quelques jours ensemble.


Nous avions tout organisé ensemble, il avait pensé à tout. Quand il est en réunion, je fais découvrir la ville à son amie. Le troisième jour, ses réunions terminées, il se joint à nous.


Lors du déjeuner, il profite de l’absence de son amie pour me demander un excellent restaurant car il souhaite faire sa demande en mariage !

Je lui dis que c’est fantastique et qu’istanbul a de très beaux restaurants pour ce moment d’exception. Je lui demande le style, l’ambiance qu’il recherche pour ne pas me tromper avant de le conseiller. Son amie revient et le déjeuner se termine.


Nous poursuivons par la visite du Palais des sultans et dans la salle au trésor, le monsieur me dit à l’oreille, qu’il a un petit souci. Il n’a pas pensé à la bague pour sa demande en mariage ! Alors là, je me dis que cela va être très difficile, d’ici le soir, de trouver la bague sans que madame s’en aperçoive... et j’avais déjà réservé le restaurant.


Je propose au couple de continuer notre visite par une balade dans un caransérail, un caravansérail avec des orfèvres, des artistes, des joailliers, des souffleurs de verre. La proposition plaît et nous voilà sur la route des différents ateliers.


Entre tous les étals, la future mariée trouve une bague à son goût qui sera, sans qu’elle s’en doute, sa bague de demande en mariage. A notre grande chance, surtout celle du monsieur, la bague n’est pas à sa taille. Les artisans en Turquie ont la réputation d’être très bons et très rapides pour ce type d’ajustement. Pour ne pas donner des soupçons à la dame, je lui dis que l’artisan est un peu débordé, qu’il s’excuse mais que demain matin dès la première heure la bague sera prête. Entre temps, je fais un geste de la main au monsieur qui comprend tout de suite.


Nous continuons notre tour et je les dépose à leur hôtel. J’envoie un email au futur marié pour l’avertir que je vais récupérer la bague, la déposer à leur restaurant et que le serveur la lui remettra très discrètement à leur arrivée au restaurant.


J’ai reçu un très beau courriel de la nouvelle mariée, très touchant. Ils sont revenus avec leurs enfants quelques années après !

Le lieu qui change sa vie.

© Copyright Selma Elise Numanoglu - 2017

◀︎ Souvenir  ▶︎